C. C. TACITE, ANNALES, LIVRE XIV, CHAP. 59

Publié le par GO

C. C. TACITE, ANNALES, LIVRE XIV, CHAP. 59

 

 

Sed Plautum ea non mouere, siue nullam opem prouidebat inermis et exul, seu taedio ambiguae spei, an amore coniugis et liberorum, quibus placabiliorem fore principem rebatur nulla sollicitudine turbatum. sunt qui alios a socero nuntios uenisse ferant, tamquam nihil atrox immineret; doctoresque sapientiae, Coeranum Graeci, Musonium Tusci generis, constantiam opperiendae mortis pro incerta et trepida uita suassisse. repertus est certe per medium diei nudus exercitando corpori. talem eum centurio trucidauit coram Pelagone spadone, quem Nero centurioni et manipulo, quasi satellitibus ministrum regium, praeposuerat. captum interfecti relatum; cuius adspectu (ipsa principis uerba referam) "cur," inquit, "Nero ---" et posito metu nuptias Poppaeae ob eius modi terrores dilatas maturare parat Octauiamque coniugem amoliri, quamuis modeste ageret, nomine patris et studiis populi grauem. sed ad senatum litteras misit de caede Sullae Plautique haud confessus, uerum utriusque turbidum ingenium esse, et sibi incolumitatem rei publicae magna cura haberi. decretae eo nomine supplicationes, utque Sulla et Plautus senatu mouerentur, grauioribus iam ludibriis quam malis.

 

Ces raisons ne décidèrent point Plautus : soit qu'il ne comptât sur aucun secours, exilé et sans armes ; soit ennui de vivre entre l'espoir et la crainte ; soit amour de sa femme et de ses enfants, qui trouveraient peut-être Néron plus exorable, lorsqu'aucune alarme n'aurait troublé son repos. Quelques-uns rapportent qu'un autre message de son beau-père lui annonça qu'il n'avait rien à craindre ; et que deux philosophes, le Grec Céranus, et Musonius, Toscan d'origine, lui conseillèrent d'attendre courageusement la mort, plutôt que de mener une vie précaire et agitée. Il est certain qu'on le trouva, au milieu du jour, nu et se livrant à des exercices du corps. C'est en cet état que le centurion le tua, en présence de l'eunuque Pélagon, qui, par l'ordre du prince, commandait au chef et aux soldats, comme le ministre d'un roi à des satellites. La tête de Plautus fut apportée à Rome. "Eh ! bien, dit le prince en la voyant (et je cite ses propres paroles), Néron doit être rassuré : que ne hâte-t-il les noces de Poppée, retardées jusqu'ici par toutes ces terreurs, et le renvoi d'Octavie, cette épouse sage, il est vrai, mais que le nom de son père et l'attachement du peuple lui rendent insupportable ? " Il envoya une lettre au sénat, où, sans rien avouer du meurtre de Sylla et de Plautus, il les peignait comme des esprits turbulents, ajoutant qu'il veillait avec soin au salut de la république. On décréta que des actions de grâces auraient lieu dans les temples, et que Sylla et Plautus seraient chassés du sénat ; dérision toutefois plus insultante que funeste.

 

LIX. Sed ea

LIX. Mais ces raisons

non movere Plautum :

ne touchèrent point Plautus:

sive inermis atque exsul

soit que sans-armes et exilé

providebat nullam opem,

il ne prévît aucun secours,

seu taedio spei ambiguae,

soit par ennui d'une espérance incertaine,

an amore conjugis

ou par amour de sa femme

et liberorum,

et de ses enfants,

quibus rebatur principem

pour lesquels il pensait le prince

fore placabiliorem,

devoir être plus facile à-apaiser,

turbatum

n'étant troublé

nulla sollicitudine.

par aucune alarme.

Sunt qui ferant

Des gens sont qui rapportent

alios nuntios

d'autres messages

venisse a socero,

lui être venus de son beau-père,

tanquam nihil atrox

comme si rien de terrible

immineret;

ne le menaçait;

doctoresque sapientiae,

et des maîtres de sagesse (philosophie),

Caeranum generis Graeci,

Céranus d'origine grecque,

Musonium Tusci,

Musonius d'origine toscane,

suasisse constantiam

lui avoir conseillé la constance

opperiendae mortis,

d'attendre la mort,

pro vita incerta

au lieu d'une vie précaire

et trepida.

et agitée.

Certe repertus est,

Du moins il fut trouvé,

per medium diei,

dans le milieu du jour,

nudus

nu

exercitando corpori.

pour exercer son corps.

Centurio trucidavit

Le centurion tua

eum talem ,

lui qui était en cet-état,

coram Pelagone, spadone,

en présence de Pélagon, eunuque,

quem Nero praeposuerat

que Néron avait préposé

centurioni et manipulo,

au centurion et à la compagnie de soldats,

quasi ministrum regium

comme le ministre d'un roi

satellitibus.

à des satellites.

Caput interfecti

La tête de Plautus tué

relatum;

fut rapportée au prince,

adspectu cujus

à la vue de laquelle

(referam verba ipsa

(je rapporterai les paroles mêmes

principis) :

du prince):

« Quin Nero, inquit,

« Pourquoi Néron, dit-il.

metu deposito,

toute crainte étant mise-de-côté,

parat maturare

ne se prépare-t-il pas à hâter

nuptias Poppaeae,

les noces de Poppée,

dilatas

différées

ob terrores ejusmodi.

pour des frayeurs de-cette-sorte,

amolirique

et à écarter

conjugem Octaviam,

son épouse Octavie,

gravem

insupportable

et nomine patris

et par le nom de son père

et studiis populi,

et par l'affection du peuple,

quamvis agat modeste?»

quoiqu'elle se conduise avec modestie? »

Sed misit litteras

Mais il envoya une lettre

ad senatum,

au sénat,

confessus nihil de caede

n'ayant avoué rien sur le meurtre

Sullae Plautique,

de Sylla et de Plautus,

verum ingenium utriusque

mais disant l'esprit de l'un-et-l'autre

esse turbidum,

être turbulent,

et incolumitatem reipublicae

et le salut de l'Etat

haberi sibi magna cura.

être pour lui l'objet d'un grand soin.

Eo nomine

Sous ce nom (prétexte)

supplicationes decretae,

des supplications furent décrétées,

utque Sulla et Plautus

et on décida que Sylla et Plautus

moverentur senatu,

seraient écartés du sénat,

ludibriis tamen

ces dérisions cependant

gravioribus quam malis.

étant plus insupportables que les maux.

 

Commenter cet article