HORACE, ART POETIQUE, VERS 113 à 128

Publié le par GO

HORACE, ART POETIQUE, VERS 113 à 128

 

 

Romani tollent equites peditesque cachinnum.
Intererit multum Davusne loquatur, an heros;
Maturusne senex, an adhuc florente juventa                         115
Fervidus ; an matrona potens, an sedula nutrix;
Mercatorne vagus, cultorne virentis agelli ;
Colchus, an Assyrius; Thebis nutritus, an Argis.
Aut famam sequere, aut sibi convenientia finge,
Scriptor. Honoratum si forte reponis Achillem :                     
120
Impiger, iracundus, inexorabilis, acer,
Jura neget sibi nata, nihil non arroget annis;
Sit Medea ferox invictaque, flebilis Ino,
Perfidus Ixion, Io vaga, tristis Orestes.
Si quid inexpertum scenae committis, et audes                   125
Personam formare novam : servetur ad imum
Qualis ab incepto processerit, et sibi constet.
Difficile est proprie communia dicere ; tuque

 

éclateront de rire à l'envi. Gardez-vous de faire parler un esclave comme un héros ; un vieillard expérimenté comme un jeune homme dans la fougue de l'âge ; une dame de qualité comme une humble nourrice : marquez la même différence entre le marchand qui court le monde , et le colon sédentaire d'un petit champ fertile ; entre le sauvage de la Colchide et l'Assyrien ; entre le citoyen de Thèbes et celui d'Argos. Suivez la tradition, poète ; ou bien, que dans vos fictions il règne un ensemble judicieux. Est-ce la vengeance d'Achille que vous remettez sur la scène montrez-le-nous ardent, colère, inexorable, impétueux; qu'il se mette résolument au-dessus des lois, et n'en appelle qu'à son épée. Montrez-nous Médée altière, inflexible ; Ino gémissante ; Ixion perfide ; Io toujours errante ; Oreste sombre et farouche. Est-ce un sujet encore vierge que vous risquez au théâtre, un personnage nouveau que vous inventez : qu'il se soutienne jusqu'à la fin, tel qu'il s'est annoncé d'abord, sans jamais sa démentir. Mais ces caractères généraux et abstraits, combien n'est-il pas difficile de les

 

dicentis,

de celui qui les dit,

equites Romani

les chevaliers Romains

peditesque

et les piétons (les plébéiens)

tollent cachinnum.

pousseront un éclat-de-rire.

Intererit multum

Cela différera beaucoup

Davusne loquatur,

si c'est Dave qui parle,

an heros ;

ou un héros ;

senexne maturus,

si c'est un vieillard mûri par l'âge,

an fervidus

ou un homme bouillant

juventa adhuc florente;

d'une jeunesse encore dans-sa-fleur;

an matrona potens,

si c'est une dame puissante,

an nutrix sedula;

ou une nourrice attentive (humble);

mercatorne vagus,

si c'est un marchand courant-le-monde,

cultorne

ou le cultivateur

agelli virentis ;

d'un petit-champ verdoyant ;

Colchus,

si c'est un habitant-de-la-Colchide,

an Assyrius ;

ou un Assyrien ;

nutritus Thebis,

un homme nourri (élevé) à Thèbes,

an Argis.

ou un homme nourri dans Argos.

Scriptor,

Ecrivain,

aut sequere famam,

ou suis la renommée (la tradition),

aut finge

ou invente des choses

convenientia sibi.

qui-soient-d'accord-avec elles-mêmes.

Si forte reponis

Si par hasard tu remets en scène

Achillem honoratum ;

Achille vengé ;

impiger, iracundus,

qu'il soit ardent, colère,

inexorabilis, acer,

inexorable, impétueux ;

neget jura

qu'il nie que les lois

nata sibi,

soient nées (soient faites) pour lui,

arroget non-nihil armis ;

qu'il s'arroge tout parles armes ;

Medea sit ferox

que Médée soit fière

invictaque,

et invaincue (inflexible),

Ino flebilis,

qu'Ino soit gémissante,

Ixion perfidus,

qu'Ixion soit perfide,

Io vaga,

qu'Io soit vagabonde,

Orestes tristis.

qu'Oreste soit sombre,

Si committis scenae

Si tu confies à la scène

quid inexpertum,

quelque-sujet non-encore-traité,

et audes formare

et si tu oses créer

personam novam:

un personnage nouveau :

servetur

qu'il soit maintenu

ad imum

jusqu'en bas (jusqu'à la fin )

qualis processerit

tel qu'il se sera avancé (montré)

ab incepto ,

dès le commencement,

et constet sibi.

et qu'il soit-fidèle à lui-même.

Est difficile dicere

Il est difficile de traiter (de créer)

proprie

d'une-manière-propre-et-déterminée

Publié dans HORACE - ART POETIQUE

Commenter cet article