TACITE, VIE D'AGRICOLA, CHAP. VI

Publié le par GO

TACITE, VIE D'AGRICOLA, CHAP. VI

 

 

Hinc ad capessendos magistratus in urbem degressus Domitiam Decidianam, splendidis natalibus ortam, sibi iunxit; idque matrimonium ad maiora nitenti decus ac robur fuit. Vixeruntque mira concordia, per mutuam caritatem et in uicem se anteponendo, nisi quod in bona uxore tanto maior laus, quanto in mala plus culpae est. Sors quaesturae prouinciam Asiam, pro consule Saluium Titianum dedit, quorum neutro corruptus est, quamquam et prouincia diues ac parata peccantibus, et pro consule in omnem auiditatem pronus quantalibet facilitate redempturus esset mutuam dissimulationem mali. Auctus est ibi filia, in subsidium simul ac solacium; nam filium ante sublatum breui amisit. Mox inter quaesturam ac tribunatum plebis atque ipsum etiam tribunatus annum quiete et otio transiit, gnarus sub Nerone temporum, quibus inertia pro sapientia fuit. Idem praeturae tenor et silentium; nec enim iurisdictio obuenerat. Ludos et inania honoris medio rationis atque abundantiae duxit, uti longe a luxuria ita famae propior. Tum electus a Galba ad dona templorum recognoscenda diligentissima conquisitione effecit, ne cuius alterius sacrilegium res publica quam Neronis sensisset.

 

Il quitta la Bretagne pour entamer à Rome sa carrière politique et épouser Domitia Decidiana, qui était issue d'un milieu brillant. Tout en rehaussant son prestige, ce mariage raffermit la volonté d'ascension d'Agricola, qui connut avec Domitia la merveilleuse entente d'un amour partagé où chacun préférait l'autre à lui-même. Remarquons toutefois qu'on loue d'autant plus une bonne épouse qu'on incrimine plus volontiers une mauvaise. Nommé questeur, Agricola obtint par tirage au sort une charge en Asie, dont Saluius Titianus était alors proconsul. Ni l'un ni l'autre ne réussit à le corrompre : ni cette province riche et perverse, ni le proconsul, porté à toute forme de convoitise et toujours prêt, dans sa complaisance sans bornes, à monnayer un silence complice sur des pratiques malhonnêtes. Là, il eut une fille, ce qui fut pour lui un avantage et surtout une consolation, car peu après, il perdit son fils premier-né. Plus tard, il s'octroya une pause à l'écart des affaires pendant l'année qui sépare la questure et le tribunat de la plèbe et fit de même au cours de l'année de ce tribunat : il savait bien que sous Néron l'inaction relevait de la sagesse. Une fois préteur, il se fit tout aussi peu entendre et n'eut d'ailleurs aucune fonction judiciaire à exercer. Dans l'organisation de jeux et d'autres manifestations futiles liées à sa charge, il réussit à garder l'équilibre entre économie et prodigalité et, tout en évitant le luxe, il accrut sa bonne réputation. Enfin, Galba le désigna pour inventorier les dons offerts aux temples. Agricola s'en acquitta avec tant d'efficacité et de rigueur, que l'état ne se ressentit plus que des seuls vols sacrilèges commis par Néron.

 

VI. Hinc

VI. De là

digressus in Urbem

étant venu à la Ville (à Rome)

ad capessendos magiatratus

pour briguer les magistratures (honneurs),

junxit sibi

il unit à soi

Domitiam Decidianam,

Domitia Décidiana,

ortam natalibus splendidis;

issue d'une naissance éclatante;

idque matrimonium

et ce mariage

fuit decus et robur

fut un honneur et une force

nitenti

à lui tendant-avec-effort

ad majora:

vers des choses plus grandes :

vixeruntque

et ils vécurent

concordia mira

avec une concorde admirable

per caritatem mutuam,

dans un amour mutuel,

et se anteponendo invicem;

et en se préférant réciproquement;

nisi quod

si ce n'est que (toutefois)

laus est tanto major

l'éloge est d'autant plus grand

in uxore bona

dans une épouse bonne

quanto plus culpae

qu'il y a plus de faute

in mala.

dans une épouse mauvaise.

Sors dedit quaesturae

Le sort donna à sa questure

Asiam provinciam ,

l'Asie pour province,

Salvium Titianum

Salvius Titianus

proconsulem :

pour proconsul:

corruptus est

il ne fut corrompu

neutro quorum,

ni par l'une ni par l'autre de ces circonstances,

quanquam

quoique

et provincia dives

et la province fût riche

ac parata peccantibus,

et prête aux gens voulant-mal-faire,

et proconsul pronus

et que le proconsul enclin

in omnem aviditatem,

à toute avidité ,

esset redempturus

fût devant racheter (payer)

dissimulationem mutuam

la dissimulation mutuelle

mali

du mal

facilitate

par une complaisance

quantalibet.

aussi grande que possible.

Ibi auctus est filia,

Là il fut augmenté d'une fille

in subsidium simul

pour son soutien à la fois

et solatium :

et sa consolation:

nam amisit brevi

car il perdit bientôt

filium sublatum ante.

un fils né avant elle.

Mox transit quiete et otio

Bientôt il passa dans le repos et le loisir

inter quaesturam

le temps compris entre sa questure

ac tribunatum plebis,

et son tribunat du peuple,

atque etiam

et aussi

annum ipsum tribunatus,

l'année même de son tribunat,

gnarus

connaissant (appréciant)

temporum sub Nerone,

les temps sous Néron,

quibus inertia

dans lesquels temps l'inertie

fuit pro sapientia:

fut pour sagesse (fut habileté) ;

idem tenor et silentium

même conduite et même silence-uniforme

praeturae:

de (pendant) sa préture:

etenim jurisdictio

en effet une juridiction

non obvenerat.

ne lui était pas échue.

Duxit ludos

Il dirigea les jeux

et inania honoris

et les futilités de sa dignité

modo rationis

avec une mesure de calcul

atque abundantiae,

et d'abondance (de magnificence),

uti longe a luxuria,

d'un côté loin du luxe,

ita propior famae.

d'un autre côté plus près de l'honneur.

Tum electus a Galba

Alors élu par Galba

ad recognoscenda dona

pour inventorier les dons

templorum,

des temples,

fecit conquisitione

il fit par une recherche

diligentissima

très-diligente

ut respublica non sensisset

que la république n'eût pas éprouvé

sacrilegium cujus alterius

le sacrilége de quelque autre

quam Neronis.

que le sacrilége de Néron.

 

Commenter cet article