TACITE, VIE D'AGRICOLA, CHAP. XVII

Publié le par GO

TACITE, VIE D'AGRICOLA, CHAP. XVII

 

 

Sed ubi cum cetero orbe Vespasianus et Britanniam recuperauit, magni duces, egregii exercitus, minuta hostium spes. Et terrorem statim intulit Petilius Cerialis, Brigantum ciuitatem, quae numerosissima prouinciae totius perhibetur, adgressus. Multa proelia, et aliquando non incruenta; magnamque Brigantum partem aut uictoria amplexus est aut bello. Et Cerialis quidem alterius successoris curam famamque obruisset: subiit sustinuitque molem Iulius Frontinus, uir magnus, quantum licebat, ualidamque et pugnacem Silurum gentem armis subegit, super uirtutem hostium locorum quoque difficultates eluctatus.

 

Mais, tout comme le reste du monde, Vespasien reprit en main la Bretagne : y débarquèrent des chefs qui en imposaient, des armées d'élite, et l'espoir de l'ennemi s'amenuisa. Immédiatement Petilius Cerealis répandit la terreur en attaquant le territoire des Brigantes, qui passe pour le plus peuplé de la province. Il livra de nombreux combats, parfois sanglants, et neutralisa une grande partie des Brigantes par ses victoires ou en prolongeant la guerre. Il eût, à coup sûr, dévalorisé la conscience professionnelle et la réputation de tout autre successeur. Mais Iulius Frontinus, à qui il incomba d'assumer pareille charge, était un grand homme à la hauteur des circonstances. Il soumit par les armes, les Silures, un peuple puissant et combatif, et il surmonta, en plus de la bravoure de l'ennemi, les difficultés du terrain.

 

XVII. Sed ubi Vespasianus

XVII. Mais dès que Vespasien

recuperavit et Britanniam

eut recouvré aussi la Bretagne

cum cetero orbe,

avec le reste de l'univers,

magni duces,

parurent de grands généraux,

exercitus egregii,

des armées excellentes,

spes hostium minuta:

l'espoir des ennemis fut diminué:

et statim Petilius Cerialis

et incontinent Pétilius Cérialis

intulit terrorem,

porta la terreur chez eux,

aggressus

ayant attaqué

civitatem Brigantum ,

la cité des Brigantes,

quae perhibetur

qui est réputée

numerosissima

la plus nombreuse en habitants

totius provinciae;

de toute la province:

praelia multa,

les combats furent nombreux

et aliquando non incruenta;

et quelquefois point non-sanglants;

amplexusque

et il enveloppa

magnam partem Brigantum

une grande partie des Brigantes

aut victoria aut bello.

ou dans la victoire ou dans la guerre.

Et, quum Cerialis quidem

Et, tandis que Cérialis certes

obruisset curam famamque

eût écrasé le zèle et la réputation

alterius successoris,

d'un autre successeur,

Julius Frontinus,

Julius Frontinus,

vir magnus quantum licebat,

grand homme autant qu'il était permis,

sustinuit quoque molem

en soutint aussi le poids,

subegitque armis

et soumit par les armes

gentem Silurum,

la nation des Silures ,

validamque et pugnacem,

et puissante et amie-des-combats,

eluctatus quoque

ayant vaincu-en-luttant aussi

difficultates locorum ,

les difficultés des lieux,

super virtutem hostium.

outre le courage des ennemis.

 

Commenter cet article