PHEDRE, FABLES, LIVRE I, FABLE XVII, LA BREBIS, LE CHIEN ET LE LOUP

Publié le par GO

PHEDRE, FABLES, LIVRE I, FABLE XVII, LA BREBIS, LE CHIEN ET LE LOUP

 

 

Ouis, Canis et Lupus

Solent mendaces luere poenas malefici.
Calumniator ab oue cum peteret canis,
quem commendasse panem se contenderet,
lupus, citatus testis, non unum modo
deberi dixit, uerum adfirmauit decem.
Ouis, damnata falso testimonio,
quod non debebat, soluit. Post paucos dies
bidens iacentem in fouea prospexit lupum.
'Haec' inquit 'merces fraudis a superis datur'.

 

LA BREBIS, LE CHIEN ET LE LOUP.

Les menteurs sont souvent punis de leurs méfaits. Un chien plein de mauvaise foi réclamait à une brebis un pain qu'il prétendait lui avoir confié en dépôt. Un loup cité comme témoin dit qu'elle ne devait pas seulement un pain, il affirma qu'elle en devait dix. La brebis, condamnée sur un faux témoignage, paya ce qu'elle ne devait pas. Quelques jours après elle vit le loup gisant au fond d'une fosse. «Voilà, dit-elle, la récompense que les dieux donnent à la perfidie. »

 

FABULA XVII.

FABLE XVII.

OVIS , CANIS ET LUPUS.

LA BREBIS, LE CHIEN ET LE LOUP.

Mendaces solent

Les menteurs ont coutume

luere poenas malefici.

de payer la peine de leur méchanceté.

Quum canis calumniator

Comme un chien de-mauvaise-foi

peteret ab ove panem

demandait à une brebis un pain

quem contenderet

qu'il prétendait

se commodasse,

soi lui avoir prêté,

lupus citatus testis dixit

le loup cité comme témoin dit

non modo unum deberi,

non-seulement un pain être dû,

verum affirmavit decem.

mais il affirma que dix étaient dus.

Ovis damnata

La brebis condamnée

falso testimonio

par (sur) ce faux témoignage,

solvit quod non debebat.

paya ce-qu'elle ne devait pas.

Post paucos dies,

Après peu de jours,

bidens prospexit lupum

la brebis aperçut le loup

jacentem in fovea :

gisant dans une fosse :

« Haec merces fraudis

« Telle est la récompense de la fraude,

datur a superis, inquit. »

qui est donnée par les dieux , dit-elle. »

 

Commenter cet article