PHEDRE, FABLES, LIVRE I, FABLE XXI, LA BELETTE ET L'HOMME

Publié le par GO

PHEDRE, FABLES, LIVRE I, FABLE XXI, LA BELETTE ET L'HOMME

 

 

Mustela et Homo

Mustela ab homine prensa, cum instantem necem
effugere uellet, 'Parce, quaeso', inquit 'mihi,
quae tibi molestis muribus purgo domum'.
Respondit ille 'Faceres si causa mea,
gratum esset et dedissem ueniam supplici.
Nunc quia laboras ut fruaris reliquiis,
quas sunt rosuri, simul et ipsos deuores,
noli imputare uanum beneficium mihi'.
Atque ita locutus improbam leto dedit.
Hoc in se dictum debent illi agnoscere,
quorum priuata seruit utilitas sibi,
et meritum inane iactant imprudentibus.

 

LA BELETTE ET L'HOMME

Une belette qu'un homme avait prise voulait échapper à la mort qui la menaçait : « Épargne-moi, lui dit-elle, je t'en prie : je débarrasse ta maison des souris qui l'infestent. » L'homme lui répondit : « Si tu le faisais pour moi, je t'en saurais gré et déjà je t'aurais fait grâce en cédant a à tes prières. Mais, puisque tu ne prends cette peine que pour profiter des restes que les souris rongeraient et pour les manger en outre elles-mêmes, ne mets pas à ma charge ce prétendu service. » Il dit et tua l'animal malhonnête. Dans cette fable ceux-là doivent se reconnaître visés qui ne servent que leurs intérêts personnels et qui font ensuite valoir auprès des naïfs des bienfaits imaginaires.

 

FABULA XXI.

FABLE XXI.

MUSTELA ET HOMO.

LA BELETTE ET L'HOMME.

Quum mustela

Comme une belette

prensa ab homine

prise par un homme

vellet

voulait

effugere necem instantem :

échapper à une mort imminente :

« Parce mihi,

« Épargnez-moi ,

quaeso, inquit,

je vous prie, dit-elle,

quae purgo tibi domum

moi qui purge à vous votre maison

muribus molestis. »

des rats incommodes ( qui l'infestent). »

Ille respondit :

Celui-ci ( l'homme ) lui répondit :

« Si faceres mea causa

« Si tu le faisais dans mon intérêt,

esset gratum,

ce me serait agréable,

et dedissem veniam

et j'aurais donné pardon

supplici ;

à toi suppliante ;

nunc quia laboras

maintenant ( mais ) puisque tu travailles

ut fruaris reliquiis

pour que tu jouisses des restes

quas sunt rosuri

qu'ils (les rats) sont devant-ronger

et simul

et pour qu'en-même-temps

devores ipsos,

tu les dévores eux-mêmes,

noli imputare mihi

ne veuilles pas imputer à moi

beneficium vanum. »

un bienfait vain ( imaginaire). »

Atque locutus ita,

Et ayant parlé ainsi,

dedit letho improbam.

il donna à la mort la méchante bête.

Illi

Ceux

quorum utilitas privata

dont l'intérêt particulier

servit sibi ,

travaille pour eux seuls ,

et jactant impudentius

et qui vantent trop-impudemment

meritum inane,

un service imaginaire,

debent agnoscere

doivent reconnaître

hoc dictum in se.

ceci être dit contre eux.

 

Commenter cet article