PHEDRE, FABLES, LIVRE II, FABLE II, LA VIEILLE FEMME, LA JEUNE FILLE ET L'HOMME

Publié le par GO

PHEDRE, FABLES, LIVRE II, FABLE II, LA VIEILLE FEMME, LA JEUNE FILLE ET L'HOMME

 

 

Anus Diligens Iuuenem, Item Puella.

A feminis utcumque spoliari uiros,
ament, amentur, nempe exemplis discimus.
Aetatis mediae quendam mulier non rudis
tenebat, annos celans elegantia,
animosque eiusdem pulchra iuuenis ceperat.
ambae, uideri dum uolunt illi pares,
capillos homini legere coepere inuicem.
qui se putaret fingi cura mulierum,
caluus repente factus est; nam funditus
canos puella, nigros anus euellerat.

 

L'HOMME ENTRE UNE VIEILLE AMIE ET UNE JEUNE.

Les femmes, de toute façon, dépouillent les hommes, qu'ils les aiment ou qu'ils en soient aimés. Bien des exemples nous le montrent. Un homme entre deux âges était captivé par une femme qui ne manquait pas d'expérience et qui dissimulait ses années à force de soins. Son coeur s'était aussi laissé toucher par une beauté encore jeune. Toutes deux, voulant paraître assorties à son âge, se mirent à lui ôter des cheveux chacune à son tour. Alors qu'il les croyait occupées à disposer sa chevelure avec art, tout à coup il se trouva chauve; car, sans en laisser un seul, elles lui avaient arraché, la jeune les cheveux blancs, et la vieille, les noirs.

 

FABULA II.

FABLE II.

ANUS, PUELLA

LA VIEILLE-FEMME, LA JEUNE-FILLE

ET VIR.

ET L'HOMME.

Discimus exemplis nempe

Nous apprenons par des exemples certes

viros spoliari utcumque

que les hommes sont dépouillés en-tout-cas

a feminis,

par les femmes ,

ament, amentur.

qu'ils les aiment, qu'ils en soient aimés.

Mulier non rudis,

Une femme non inhabile (adroite),

celans annos

cachant ses années

elegantia,

sous son élégance (à l'aide de sa parure),

tenebat quemdam

captivait un certain homme

aetatis mediae;

d'âge moyen ( mûr) ;

pulchraque juvenis

et-en-outre une belle jeune fille

ceperat animos

avait pris (charmé) les esprits (le coeur)

ejusdem.

du même homme.

Dum ambae

Pendant-que toutes-les-deux

volunt videri pares illi ,

veulent paraître égales en âge à lui,

coepere invicem

elles se-mirent à-tour-de-rôle

legere capillos homini.

à ôter-avec-choix les cheveux à cet homme.

Quum putaret

Tandis-qu'il croyait

se fingi

soi être façonné (bien peigné)

cura mulierum ,

par le soin de ces femmes ,

factus est repente calvus;

il fut fait (devint) tout-à-coup chauve ;

nam puella

car la jeune fille

evellerat funditus

avait arraché totalement

canos,

les cheveux blancs,

anus nigros.

et la vieille les cheveux noirs.

 

Commenter cet article