PHEDRE, FABLES, LIVRE II, FABLE III, L'HOMME ET LE CHIEN

Publié le par GO

PHEDRE, FABLES, LIVRE II, FABLE III, L'HOMME ET LE CHIEN

 

 

Aesopus ad Quendam de Successu Improborum.

Laceratus quidam morsu uehementis canis,
tinctum cruore panem misit malefico,
audierat esse quod remedium uulneris.
Tunc sic Aesopus: 'Noli coram pluribus
hoc facere canibus, ne nos uiuos deuorent,
cum scierint esse tale culpae praemium'.
Successus improborum plures allicit.

 

MOT D'ÉSOPE SUR LE SUCCÈS DES MÉCHANTS.

Un homme mordu par un chien furieux rougit de son sang un morceau de pain et l'envoya à la bête malfaisante. Il avait entendu dire que c'était le remède pour ce genre de blessure. "Garde-toi, lui dit alors Ésope, de faire cela devant d'autres chiens, de peur qu'ils ne nous dévorent tout vifs une fois qu'ils sauront que cette faute est l'objet d'une pareille récompense". Le succès des méchants en entraîne d'autres à mal faire.

 

FABULA III.

FABLE III.

HOMO ET CANIS.

L'HOMME ET LE CHIEN.

Quidam laceratus

Quelqu'un déchiré

morsu canis vehementis

par la morsure d'un chien furieux,

misit malefico ,

jeta au chien malfaisant ,

panem tinctum cruore,

un morceau de pain trempé de son sang,

quod audierat

ce qu'il avait entendu dire

esse remedium vulneris.

être un remède de cette blessure.

Tunc Aesopus sic :

Alors Esope parla ainsi :

« Noli facere hoc

« Ne-veuille-pas faire (ne fais pas) cela

coram pluribus canibus ,

devant un-plus-grand-nombre-de chiens,

ne devorent nos vivos ,

de-peur-qu'ils ne dévorent nous vivants,

quum scierint

lorsqu'ils auront su (sauront)

tale praemium

une telle récompense

esse culpae. »

être accordée à leur faute. »

Successus improborum

Le succès des méchants

allicit plures.

séduit un-plus-grand-nombre-de gens.

 

Commenter cet article

Alexiane 15/11/2008 16:44

Cette fable est une jolie leçon et en tirer morale sur mauvais méchants. Je viens de lire avec plaisir cette fable que je ne connaissais pas; il est bon de les découvrir et lire. aLEX

GO 15/11/2008 18:05


J'espère t'en faire découvrir encore bien d'autres que tu ne connais pas. Greg