PHEDRE, FABLES, LIVRE III, FABLE X, LE POULET ET LA PERLE

Publié le par GO

PHEDRE, FABLES, LIVRE III, FABLE X, LE POULET ET LA PERLE

 

 

Pullus ad Margaritam

 

In sterculino pullus gallinacius

dum quaerit escam margaritam repperit.

"Iaces indigno quanta res" inquit "loco!

Hoc si quis pretii cupidus uidisset tui,

olim redisses ad splendorem pristinum.

Ego quod te inueni, potior cui multo est cibus,

nec tibi prodesse nec mihi quicquam potest."

Hoc illis narro qui me non intellegunt.

 

LE POULET ET LA PERLE

Sur un fumier, un jeune poulet, en cherchant pâture, trouva une perle. «Te voilà tombée, ô précieuse chose, dit-il, dans un lieu bien indigne de toi. Si quelqu'un de ceux que ton prix attire t'avait vue dans cet état, il y a longtemps que tu aurais repris ton éclat d'autrefois. Mais d'avoir été découverte par moi qui préfère de beaucoup de la nourriture, cela ne peut être d'aucun profit ni pour toi ni pour moi.» Ce récit s'adresse à certaines gens qui ne me comprennent pas.

 

FABULA X.

FABLE X.

PULLUS AD MARGARITAM.

LE POULET A LA PERLE.

Pullus gallinaceus ,

Un petit de-poule,

dum quaerit escam ,

pendant qu'il cherche sa nourriture ,

repperit margaritam

trouva une perle

in sterculino :

dans un fumier :

« Quanta res, inquit,

« Quelle-grande chose étant, dit-il,

jaces loco indigno !

tu gis en lieu indigne de toi!

Si quis cupidus tui pretii

Si quelqu'un désireux de ton prix

vidisset te,

eût vu toi,

redisses olim

tu serais revenue depuis-longtemps

ad splendorem pristinum.

à ta splendeur ancienne.

Ego qui inveni te ,

Moi qui ai trouvé toi,

cui cibus

moi à qui de la nourriture

est multo potior,

est bien préférable,

nec prodesse tibi,

et je ne puis servir à toi,

nec tu potes

et tu ne peux

quidquam mihi. »

servir en rien à moi. »

Narro hoc illis

Je raconte ceci pour ceux-là

qui non intelligunt me.

qui ne comprennent pas moi.

 

Commenter cet article