PHEDRE, FABLES, LIVRE III, FABLE XII, ESOPE JOUANT

Publié le par GO

PHEDRE, FABLES, LIVRE III, FABLE XII, ESOPE JOUANT

 

 

De Lusu et Seueritate

 

Puerorum in turba quidam ludentem Atticus

Aesopum nucibus cum uidisset, restitit,

et quasi delirum risit. Quod sensit simul

derisor potius quam deridendus senex,

arcum retensum posuit in media uia:

"Heus" inquit "sapiens, expedi quid fecerim."

Concurrit populus. Ille se torquet diu,

nec quaestiones positae causam intellegit.

Nouissime succumbit. Tum uictor sophus:

"Cito rumpes arcum, semper se tensum habueris;

at si laxaris, cum uoles erit utilis."

Sic lusus animo debent aliquando dari,

ad cogitandum melior ut redeat tibi.

 

ÉSOPE JOUANT

Un Athénien voyant au milieu d'une bande d'enfants Ësope jouer aux noix s'arrêta et se moqua de lui en le prenant pour un insensé. Dès qu'il s'en aperçut, le vieillard qui était plus disposé à railler les autres qu'à se laisser tourner lui-même en dérision, posa un arc détendu au milieu du chemin. «Holà, dit-il, l'homme sage, explique le sens de ce que je viens de faire.» Les passants aussitôt se rassemblent. Notre homme se torture l'esprit longtemps sans pouvoir découvrir la raison de la question qui lui est posée. A la fin il s'avoue vaincu. Le sage victorieux dit alors : "Tu rompras bien vite ton arc, si tu le tiens toujours tendu. Mais, si tu le détends, il sera, quand tu voudras, en état de servir. Ainsi des récréations doivent être, de temps à autre, données à ton esprit, pour qu'il redevienne ensuite plus dispos pour penser.»

 

FABULA XII.

FABLE XII.

AESOPUS LUDENS.

ÉSOPE JOUANT.

Quum quidam Atticus

Un-jour-qu'un habitant-de-l'Attique

vidisset Aesopum

avait vu Esope

ludentem nucibus

jouant aux noix

in turba puerorum,

au-milieu-d'une troupe d'enfants,

restitit,

il s'arrêta,

et risit quasi delirum.

et rit de lui comme d'un insensé.

Simul senex

Aussitôt-que le vieillard

potius derisor

plutôt railleur

quam deridendus

que devant-être-raillé

sensit quod,

s'aperçut-de cela,

posuit in media via

il plaça au-milieu du chemin

arcum retensum :

un arc détendu:

« Heus! inquit, sapiens,

« Holà! dit-il, toi l'homme-sage,

expedi quid fecerim. »

explique ce-que j'ai fait. »

Populus concurrit;

Le peuple accourt-en-foule;

ille torquet se diu,

celui-là (l'autre) tourmente soi longtemps,

nec intelligit

et il ne comprend pas

causam quaestionis positae ;

la cause de la question qui lui est posée;

novissime succumbit.

enfin il échoue.

Tum sophus victor ;

Alors le sage victorieux dit :

« Rumpes cito arcum

« Tu rompras vite (bientôt) un arc

si habueris semper tensum :

si tu l'as (le tiens) toujours tendu;

at si laxaris,

mais si tu le relâches,

erit utilis, quum voles. »

il te sera utile, quand tu le voudras. »

Sic ludus debet dari

Ainsi délassement doit être donné

aliquando animo,

de-temps-en-temps à l'âme,

ut redeat tibi

afin qu'elle revienne à toi

melior ad cogitandum.

meilleure (plus ferme) pour penser.

 

Commenter cet article