Jeudi 4 décembre 4 04 /12 /Déc 09:45

 PHEDRE, FABLES, LIVRE IV, FABLE XVIII, LA MONTAGNE QUI ACCOUCHE 

MONS PARTURIENS.

 

Mons parturibat , gemitus immanes ciens ;
Eratque in terris maxima exspectatio :
At ille murem peperit. Hoc scriptum est tibi,
Qui , magna quum minaris , extricas nihil.

 

LA MONTAGNE QUI ACCOUCHE.

Une montagne en mal d'enfant poussait d'effroyables gémissements; le monde s'attendait à quelque merveille : elle accoucha d'une souris. Ce mot s'adresse à vous , qui faites de magnifiques promesses , et ne tenez rien.

 

FABULA XVIII.

FABLE XVIII.

MONS PARTURIENS.

LA MONTAGNE EN-MAL-D'ENFANT.

Mons parturibat,

Une montagne était-en-mal-d'enfant,

ciens gemitus immanes ;

poussant des gémissements effroyables;

maximaque exspectatio

et une très-grande attente

erat in terris :

était sur les terres (la terre) :

at ille peperit murem.

or celle-ci enfanta une souris.

Hoc scriptum est tibi

Ceci a été écrit pour toi

qui , quum minaris

qui , lorsque tu menaces (promets)

magna,

de grandes choses,

extricas nihil.

ne tires de ton fonds (ne produis) rien .

 

Par GO - Publié dans : PHEDRE, FABLES, LIVRE IV - Communauté : Latinistes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Profil

  • GO
  • Latin juxtalinéaire
  • Homme
  • 21/08/1971

Nombre de visites

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés