CORNELIUS NEPOS, VIES DES GRANDS CAPITAINES, ANNIBAL, CHAP. VI

Publié le par GO

CORNELIUS NEPOS, VIES DES GRANDS CAPITAINES, ANNIBAL, CHAP. VI

 

 

 

Hinc inuictus patriam defensum reuocatus bellum gessit aduersus P- Scipionem, filium eius, quem ipse primo apud Rhodanum, iterum apud Padum, tertio apud Trebiam fugarat. Cum hoc exhaustis iam patriae facultatibus cupiuit impraesentiarum bellum componere, quo ualentior postea congrederetur. In colloquium conuenit; condiciones non conuenerunt. Post id factum paucis diebus apud Zamam cum eodem conflixit: pulsus - incredibile dictu - biduo et duabus noctibus Hadrumetum peruenit, quod abest ab Zama circiter milia passuum trecenta. In hac fuga Numidae, qui simul cum eo ex acie excesserant, insidiati sunt ei; quos non solum effugit, sed etiam ipsos oppressit. Hadrumeti reliquos e fuga collegit; nouis dilectibus paucis diebus multos contraxit.

 

Ce guerrier invaincu, rappelé pour défendre sa patrie, fit la guerre contre Publius Scipion, fils de ce Publius Scipion que lui-même avait mis en fuite, d’abord près du Rhône, une seconde fois près du Pô, et une troisième auprès de la Trébie. Les ressources de sa patrie étant épuisées, il désira obtenir une trêve, pour l’attaquer dans la suite avec plus de force. Il eut une conférence avec Scipion, mais on ne s’accorda pas sur les conditions de la paix. Peu de jours après cet événement, il en vint aux mains avec le même général auprès de Zama. Battu et mis en fuite, il parvint, ce qui est incroyable à dire, en deux jours et deux nuits, à Adrumète, qui est distante de Zama d’environ trois cents milles. Dans cette fuite, les Numides, qui s’étaient sauvés avec lui du champ de bataille, lui tendirent des embûches ; non seulement il leur échappa, mais encore il les accabla eux-mêmes. À Adrumète, il recueillit le reste des fuyards, et, par de nouvelles levées, il forma en peu de jours un nombreux corps d’armée.

 

VI. Hic invictus,

VI. Ce général invaincu,

revocatus

rappelé

defensum patriam,

pour défendre sa patrie,

gessit bellum

fit la guerre

adversus P. Scipionem,

contre P. Scipion,

filium ejus quem ipse

fils de celui que lui-même

fugaverat

avait mis-en-déroute

primum apud Rhodanum,

d'abord auprès du Rhône,

iterum apud Padum,

une-seconde-fois auprès du Pô,

tertio apud Trebiam.

une-troisième-fois auprès de la Trébie.

Facultatibus patriae

Les ressources de sa patrie

exhaustis jam,

étant épuisées déjà,

concupivit

il souhaita

componere bellum cum hoc

d'arranger la guerre (faire la paix) avec celui-ci

in praesentia

pour le présent,

quo valentior

afin que plus fort

congrederetur postea.

il en-vînt-aux-mains dans-la-suite.

Convenit in colloquium

Il vint-le-trouver à une entrevue :

conditiones

les conditions

non convenerunt.

ne s'accordèrent pas.

Paucis diebus

Peu de jours

post id factum,

après ceci fait (cette entrevue),

conflixit cum eodem

il engagea-la-lutte avec le même Scipion,

apud Zamam.

auprès de Zama.

Pulsus, biduo

Battu, en deux-jours

et duabus noctibus,

et deux nuits,

incredibile dictu,

chose incroyable à dire,

pervenit Adrometum,

il arriva à Adrumète,

quod abest a Zama

qui est-éloignée de Zama

trecenta millia passuum

de trois-cents milliers de pas

circiter.

environ.

In hac fuga, Numidae

Dans cette fuite, les Numides

qui excesserant ex acie

qui étaient sortis de la bataille

simul cum eo,

en-même-temps avec lui,

insidiati sunt ei

tendirent-des embûches à lui :

quos non solum effugit,

auxquels non-seulement il échappa,

sed etiam oppressit ipsos.

mais encore il les écrasa eux-mêmes.

Collegit Adrumeti

Il rassembla à Adrumète

reliquos ex fuga;

ceux-qui-restaient de la déroute ;

novis delectibus,

par de nouvelles levées,

paucis diebus,

en peu-de jours,

contraxit multos.

il réunit de nombreux soldats.

 

Commenter cet article