CICERON, PRO MILONE, CHAP. XVII

Publié le par GO

CICERON, PRO MILONE, CHAP. XVII

 

 

 

Quem ad modum igitur eum dies non fefellit? Dixi equidem modo. Dictatoris Lanuuini stata sacrificia nosse negoti nihil erat. Vidit necesse esse Miloni proficisci Lanuuium illo ipso quo est profectus die. Itaque anteuertit. At quo die? Quo, ut ante dixi, fuit insanissima contio ab ipsius mercenario tribuno plebis concitata: quem them ille, quam contionem, quos clamores, nisi ad cogitatum facinus approperaret, numquam reliquisset. Ergo illi ne causa quidem itineris, etiam causa manendi: Miloni manendi nulla {facultas}, exeundi non causa solum, sed etiam necessitas fuit. Quid? si, ut ille sciuit Milonem fore eo die in uia, sic Clodium Milo ne suspicari quidem potuit? Primum quaero qui id scire potuerit? quod uos idem in Clodio quaerere non potestis. Ut enim neminem alium nisi T- Patinam, familiarissimum suum, rogasset, scire potuit illo ipso die Lanuui a dictatore Milone prodi flaminem necesse esse. Sed erant permulti alii, ex quibus id facillime scire posset {: omnes scilicet Lanuuini}. Milo de Clodi reditu unde quaesiuit? Quaesierit sane -- uidete quid uobis largiar: seruum etiam, ut Q- Arrius, meus amicus, dixit, corruperit. Legite testimonia testium uestrorum. Dixit C- Causinius Schola, Interamnas, familiarissimus et idem comes Clodi, -- cuius iam pridem testimonio Clodius eadem hora Interamnae fuerat et Romae, -- P- Clodium illo die in Albano mansurum fuisse; sed subito ei esse nuntiatum Cyrum architectum esse mortuum, itaque repente Romam constituisse proficisci. Dixit hoc comes item P- Clodi, C- Clodius.

 

Comment donc a-t-il si bien choisi le jour? Je l'ai déjà dit. Rien de plus aisé que de connaître les époques fixées pour les sacrifices du dictateur de Lanuvium. Il vit que Milon était obligé d'aller à Lanuvium le jour qu'il partit en effet pour s'y rendre; il prit les devants. Eh? quel jour? celui où le tribun qu'il tenait à ses gages échauffa de ses fureurs l'assemblée la plus séditieuse. Jamais il n'aurait manqué ni ce jour, ni cette assemblée, ni ces clameurs, s'il ne s'était hâté pour consommer le crime qu'il méditait. Ainsi rien n'obligeait Clodius à quitter Rome; au contraire, il avait des motifs pour y rester. Milon n'en était pas le maître; le devoir, la nécessité même, lui commandaient de partir.Mais si Clodius a su que Milon serait en route ce jour-là, Milon a-t-il pu même soupçonner qu'il rencontrerait Clodius? D'abord je demande comment il l'aurait pu savoir. C'est ce que vous ne pouvez demander à l'égard de Clodius; car n'eût-il interrogé que T. Patina, son intime ami, il a pu savoir que ce jour même Milon, en sa qualité de dictateur, était dans l'obligation de nommer un flamine à Lanuvium. Il pouvait le savoir d'une infinité d'autres, par exemple, de tous ceux de Lanuvium. Mais par qui Milon a-t-il pu être informé du retour de Clodius? Je veux qu'il ait cherché à s'en instruire : je vais plus loin , je vous accorde qu'il ait corrompu un esclave, comme l'a dit mon ami Arrius. Lisez les dépositions de vos témoins. C. Cassinius Scola, d'Intéramne , intime ami de Clodius, et qui l'accompagnait dans ce voyage; Cassinius, d'après le témoignage duquel Clodius s'était trouvé autrefois à Intéramne et à Rome à la même heure, dépose que Clodius devait rester le jour entier à sa maison d'Albe, mais qu'on lui annonca la mort de l'architecte Cyrus, et qu'il se détermina tout à coup à revenir à Rome. C. Clodius, qui était aussi du voyage , est d'accord avec lui.

 

XVII. Quemadmodum

XVII. Comment

igitur

donc

dies non eum fefellit ?

le jour ne l'a-t-il pas trompé ?

Dixi equidem modo.

Je l'ai dit certes tout à l'heure.

Erat nihil negotii

Ce n'était rien de difficile

nosse sacrificia stata

de connaître les sacrifices fixés

dictatoris Lanuvini.

du dictateur de-Lanuvium.

Vidit esse necesse Miloni

Il a vu être nécessaire à Milon

proficisci Lanuvium

de partir pour Lanuvium

illo die ipso,

ce jour-là même,

quo est profectus.

dans lequel il partit.

Itaque antevertit.

Aussi il prend-les-devants.

At quo die ?

Mais quel jour ?

quo,

le jour dans lequel,

ut, dixi ante,

comme je l'ai dit précédemment,

concio insanissima

une assemblée très-insensée

est concitata

fut soulevée

a tribuno plebis

par un tribun du peuple

mercenario ipsius :

mercenaire de lui-même (salarié par lui):

quem diem,

lequel jour,

quam concionem,

laquelle assemblée,

quos clamores

lesquelles clameurs

ille nunquam reliquisset,

il n'aurait jamais abandonnés,

nisi approperaret

s'il ne s'était hâté

ad facinus cogitatum.

pour accomplir un crime médité.

Ergo illi

Donc il n'y avait pour lui

ne causa quidem itineris,

pas même un motif de voyage,

etiam causa manendi :

et-qui-plus-est un motif de rester :

Miloni

pour Milon

nulla facultas manendi ;

aucune possibilité de rester ;

non solum fuit

non seulement il y eut (avait) pour lui

causa exeundi,

un motif de sortir-de Rome,

sed etiam necessitas.

mais même une nécessité.

Quid ? si,

Que sera-ce ? si,

ut ille scivit

de même que celui-là (Clodius) a su

Milonem fore in via

Milon devoir être sur la route

eo die, sic Milo

ce jour-là, de même Milon

ne potuit quidem suspicari

n'a pas même pu soupçonner

Clodium?

Clodius devoir y être ?

Primum quaero,

D'abord je recherche,

qui potuerit scire ;

comment il aurait pu le savoir ;

quod idem

laquelle même chose

vos non potestis quaerere

vous ne pouvez pas rechercher

in Clodio.

au sujet de Clodius.

Ut enim rogasset

Car supposé qu'il n'eût interrogé

neminem alium,

personne autre,

nisi T. Patinam,

sinon T. Patina,

suum familiarissimum,

son très-intime-ami,

potuit scire, esse necesse

il a pu savoir, être nécessaire

illo die ipso

ce jour-là même

flaminem prodi Lanuvii

un flamine être nommé à Lanuvium

a dictatore Milone.

par le dictateur Milon.

Sed permulti alii erant,

Mais beaucoup d'autres étaient,

ex quibus posset scire id

desquels il pouvait savoir cela

facillime ;

très facilement ;

scilicet omnes Lanuvini.

à savoir tous ceux de-Lanuvium.

Unde Milo quaesivit

D'où Milon a-t-il-tiré-des-informntions

de reditu Clodii ?

touchant le retour de Clodius ?

Quaesierit

Qu'il ait-pris-des-informations

sane ; videte,

soit ; voyez,

quid vobis largiar :

ce que je vous accorde :

corruperit etiam servum,

qu'il ait même corrompu un esclave,

ut dixit Arrius,

comme l'a dit Arrius,

meus amicus.

mon ami.

Legite testimonia

Lisez les dépositions

vestrorum testium.

de vos témoins.

C. Cassinius,

C. Cassinius,

cognomento Scola,

appelé par surnom Scola,

Interamnas,

d'-Intéramne,

familiarissimus

très-ami

et idem comes P. Clodii,

et le même compagnon de P. Clodius,

testimonio cujus

d'après le témoignage duquel

jampridem

il-y-a-déjà-longtemps

Clodius fuerat eadem hora

Clodius avait été à la même heure

Interamnae et Romae,

à Intéramne et à Rome,

dixit P. Clodium

a dit P. Clodius

fuisse mansurum illo die

avoir dû rester ce jour-là

in Albano ;

dans sa campagne d'-Albe ;

sed esse nuntiatum ei

mais avoir été annoncé à lui

subito,

subitement,

Cyrum architectum

Cyrus l'architecte

esse mortuum :

être mort :

itaque constituisse repente

et ainsi lui avoir résolu tout à coup

proficisci Romam.

de partir pour Rome.

C. Clodius,

C. Clodius,

item comes P. Clodii,

pareillement compagnon de P. Clodius

dixit hoc.

a dit cela.

 

Publié dans CICERON - PRO MILONE

Commenter cet article