CICERON, CATO MAJOR SEU DE SENECTUTE DIALOGUS, Chap. VI

Publié le par GO

CICERON, CATO MAJOR SEU DE SENECTUTE DIALOGUS, Chap. VI

 

 

 

VI. A rebus gerendis senectus abstrahit. Quibus? An eis, quae iuuentute geruntur et uiribus? Nullaene igitur res sunt seniles quae, uel infirmis corporibus, animo tamen administrentur? Nihil ergo agebat Q- Maximus, nihil L- Paulus, pater tuus, socer optimi uiri, fili mei? Ceteri senes, Fabricii, Curii, Coruncanii, cum rem publicam consilio et auctoritate defendebant, nihil agebant?
16. Ad Appi Claudi senectutem accedebat etiam, ut caecus esset; tamen is, cum sententia senatus inclinaret ad placem cum Pyrrho foedusque faciendum, non dubitauit dicere illa, quae uersibus persecutus est Ennius:
Quo uobis mentes, rectae quae stare solebant
Antehac, dementis sese flexere uiai? ceteraque grauissime; notum enim uobis carmen est; et tamen ipsius Appi exstat oratio. Atque haec ille egit septimo decimo anno post alterum consulatum, cum inter duos consulatus anni decem interfuissent, censorque ante superiorem consulatum fuisset; ex quo intellegitur Pyrrhi bello grandem sane fuisse; et tamen sic a patribus accepimus.
17. Nihil igitur adferunt qui in re gerenda uersari senectutem negant, similesque sunt ut si qui gubernatorem in nauigando nihil agere dicant, cum alii malos scandant, alii per foros cursent, alii sentinam exhauriant, ille autem clauum tenens quietus sedeat in puppi, non faciat ea quae iuuenes. At uero multo maiora et meliora facit. Non uiribus aut uelocitate aut celeritate corporum res magnae geruntur, sed consilio, auctoritate, sententia; quibus non modo non orbari, sed etiam augeri senectus solet.
18. Nisi forte ego uobis, qui et miles et tribunus et legatus et consul uersatus sum in uario genere bellorum, cessare nunc uideor, cum bella non gero. At senatui, quae sint gerenda, praescribo et quo modo; Karthagini male iam diu cogitanti bellum multo ante denuntio; de qua uereri non ante desinam quam illam excisam esse cognouero.
19. Quam palmam utinam di immortales, Scipio, tibi reseruent, ut aui reliquias persequare! cuius a morte tertius hic et tricesimus annus est, sed memoriam illius uiri omnes excipient anni consequentes. Anno ante me censorem mortuus est, nouem annis post meum consulatum, cum consul iterum me consule creatus esset. Num igitur, si ad centesimum annum uixisset, senectutis eum suae paeniteret? Nec enim excursione nec saltu nec eminus hastis aut comminus gladiis uteretur, sed consilio, ratione, sententia; quae nisi essent in senibus, non summum consilium maiores nostri appellassent senatum.
20. Apud Lacedaemonios quidem ei, qui amplissimum magistratum gerunt, ut sunt, sic etiam nominantur senes. Quod si legere aut audire uoletis externa, maximas res publicas ab adulescentibus labefactatas, a senibus sustentatas et restitutas reperietis. Cedo, qui uestram rem publicam tantam amisistis tam cito?
Sic enim percontantur in Naeui poetae Ludo. Respondentur et alia et hoc in primis:
Proueniebant oratores noui, stulti adulescentuli.
Temeritas est uidelicet florentis aetatis, prudentia senescentis.

 

VI. - La vieillesse nous rend incapables de nous occuper d'affaires. De quelles affaires? De celles qui requièrent les forces de la jeunesse? N'y a-t-il donc pas des tâches convenant à des vieillards et dont l'esprit se puisse acquitter même quand le corps est affaibli? Fabius Maximus ne faisait donc rien, Scipion? Et ton père Paul-Emile, le beau-père de cet homme de premier ordre qu'était mon fils? Et ces autres vieillards, les Fabricius, les Curius, les Coruncanius, ce n'était donc pas agir que de soutenir, comme ils l'ont fait, la république par leur habileté politique et leurs conseils éclairés? Dans le cas d'Appius Claudius à la vieillesse venait s'ajouter la cécité; cela n'empêcha pas, quand le sénat inclinait à faire la paix et à conclure un traité avec Pyrrhus, qu'il n'eût le courage de dire ces paroles qu'a reproduites Ennius : "vous avez donc perdu l'esprit, vous qui jusqu'ici en aviez un si droit, que vous vous engagez dans la mauvaise voie?" Ce qui vient ensuite est d'une très grande force et du reste le discours d'Appius lui-même nous a été conservé. Et cela se passait dix-sept ans après son deuxième consulat séparé du premier par un intervalle de dix ans et auparavant il avait été censeur. On peut voir par là qu'il était bien âgé au moment de la guerre contre Pyrrhus et cependant telle est l'histoire.
C'est donc parler pour ne rien dire que prétendre que la vieillesse est impropre aux affaires; c'est comme si l'on disait que le pilote ne fait rien sur mer : en effet tandis que les matelots grimpent aux mâts, vont et viennent entre les bancs des rameurs, vident l'eau de la cale, il reste bien tranquillement assis à la poupe, tenant le gouvernail. Il ne fait pas ce que font les jeunes, sa tâche est autrement grande et haute. Ce n'est pas la force physique, la promptitude, l'agilité du corps qui font de grandes choses, c'est l'expérience des affaires, l'autorité qu'on a su prendre, la justesse des opinions qu'on soutient; or, loin d'être privée de pareils avantages, la vieillesse les possède à un plus haut degré.
Croyez-vous par hasard que moi, après avoir été soldat, tribun, légat, consul, après avoir pris part à toute sorte de guerres, je sois inactif parce que je ne vais plus me battre? Je dis au sénat quelles guerres il faut faire et comment il faut les conduire. Je déclare longtemps d'avance la guerre à Carthage dont je sais les mauvais desseins. Je ne cesserai de la craindre que lorsque j'aurai appris sa destruction radicale. Puissent les dieux immortels te réserver ce laurier, Scipion, puisses-tu parfaire l'oeuvre laissée inachevée par ton aïeul ! Voilà trente-trois ans qu'il est mort mais tous les âges garderont le souvenir de ce grand homme. Son décès est survenu l'année avant que je fusse nommé censeur, neuf ans après mon premier consulat sous lequel lui-même a été créé consul pour la deuxième fois. Eût-il prolongé sa vie jusqu'à cent ans, croyez-vous qu'il le regretterait? Il ne pourrait plus courir sus à l'ennemi, l'assaillir, lancer de loin le javelot ou combattre l'épée à la main, ses armes seraient l'expérience acquise, la réflexion, les sages avis qu'il donnerait. Si tel n'était pas le privilège de la vieillesse, nos ancêtres n'eussent pas donné au conseil suprême le nom de sénat. A Sparte les plus hauts magistrats portaient le nom de vieillards et ils étaient en effet des vieillards.
Que si vous voulez consulter l'histoire, celle des peuples étrangers ou la nôtre, vous verrez que les plus grands Etats ont été ruinés par des jeunes gens, soutenus, rétablis par des vieillards. "Dis-moi, comment avez-vous pu si vite perdre la république"? C'est la question posée dans le "Ludus" de Névius et la réponse est principalement : on a vu surgir des politiciens à la nouvelle mode, de petits jeunes gens déraisonnables. L'irréflexion est un des caractères de l'être qui s'épanouit, la sagesse vient plus tard, quand on commence à vieillir.

 

VI. Senectus abstrahit

VI. La vieillesse écarte

a rebus gerendis?

des affaires devant être administrées?

— Quibus?

— Desquelles ?

An iis quae geruntur

Est-ce de celles qui se font

juventute et viribus?

avec de la jeunesse et des forces?

Suntne igitur nullae res

N'est-il donc point d'affaires

seniles, quae,

propres-aux-vieillards, lesquelles

vel corporibus infirmis,

même les corps étant faibles,

administrentur tamen

soient administrées cependant

animo ?

par l'esprit ?

Ergo Q. Maximus

Ainsi Q. Maximus

agebat nihil?

ne faisait rien ?

L. Paullus,

L. Paulus,

tuus pater, Scipio,

votre père, ô Scipion ,

socer viri optimi,

beau-père de l'homme le meilleur,

mei filii,

de mon fils,

nihil?

ne faisait rien?

Ceteri senes,

Tous-les-autres vieillards

Fabricii, Curii,

les Fabricius, les Curius,

Coruncanii,

les Coruncanius,

agebant nihil,

ne faisaient rien,

quum defendebant

quand ils défendaient

rempublicam

la république

consilio et auctoritate ?

par leur sagesse et leur autorité ?

16. Accedebat etiam

16. Il se joignait même

ad senectutem

à la vieillesse

Appii Claudii,

d'Appius Claudius

ut esset caecus :

cette circonstance, qu'il était aveugle :

is tamen,

celui-ci cependant,

quum sententia senatus

lorsque l'avis du sénat

inclinaret ad pacem

penchait vers la paix

foedusque faciendum

et vers un traité devant être conclu

cum Pyrrho,

avec Pyrrhus,

non dubitavit dicere

n'hésita pas à dire

illa quae Ennius

ces paroles qu'Ennius

persecutus est versibus :

a exprimées en vers :

« Quo viai mentes,

« Où du chemin (dans quel chemin) vos esprits,

quae solebant stare rectae

qui avaient coutume de rester droits

antehac,

auparavant,

dementes

tombés en démence

flexere sese vobis ? »

se sont-ils égarés à vous ? »

ceteraque gravissime.

et tout le reste avec-la-plus-grande-force.

Carmen enim

Le poème en effet

notum est vobis ;

vous est connu ;

et tamen

et d'ailleurs

oratio Appii ipsius exstat.

le discours d'Appius lui-même existe.

Atque ille egit haec

Et il fit ces choses

septem et decem annis

sept et dix (dix-sept) ans

post alterum consulatum.

après son second consulat,

quum decem anni

lorsque dix années

interfuissent

avaient été-dans-1'intervalle

inter duos consulatus,

entre ses deux consulats,

et fuisset censor

et qu'il avait été censeur

ante superiorem consulatum :

avant son premier consulat :

ex quo intelligitur

d'où il se comprend

fuisse sane grandem

lui avoir été assurément très-âgé

bello Pyrrhi :

lors de la guerre de Pyrrhus :

et tamen

et d'ailleurs

accepimus sic a patribus.

nous l'avons appris ainsi de nos pères.

17. Igitur afferunt nihil,

17. Ils n'apportent donc rien de concluant

qui negant

ceux qui nient

senectutem versari

la vieillesse s'occuper

in re gerenda,

aux affaires devant être administrées,

et sunt similes

et ils sont semblables

ut si qui dicant

comme si des gens disaient (à des gens qui diraient)

gubernatorem nihil agere

le pilote ne rien faire

in navigando,

en naviguant,

quum alii scandant malos,

puisque les uns grimpent aux mâts,

alii cursent per foros,

que les autres courent-çà-et-là sur le pont

alii exhauriant sentinam :

que d'autres vident la sentine :

ille autem tenens clavum,

mais que lui tenant la barre

sedeat quietus in pnppi.

est assis tranquille à la poupe.

Non facit ea quae juvenes

Il ne fait pas ce que font les jeunes :

at vero

mais vraiment

facit multo majora

il fait des choses beaucoup plus importantes

et meliora.

et meilleures.

Res magnae geruntur

Les grandes choses se font

non viribus,

non par la force,

aut velocitatibus,

ou la vitesse,

aut celeritate corporum,

ou l'agilité du corps,

sed consilio, auctoritate,

mais par la sagesse, l'autorité,

sententia :

les bons avis :

quitus senectus solet

toutes choses dont la vieillesse a coutume

non modo non orbari,

non-seulement de ne pas être privée,

sed etiam augeri.

mais encore d'être pourvue-plus-abondamment,

18. Nisi forte ego

18. A moins que peut-être moi

qui et miles et tribunus

qui et comme soldat et comme tribun

et legatus et consul

et comme lieutenant et comme consul

versatus sum

me suis trouvé

in vario genere bellorum,

dans divers genres de guerres,

videor vobis cessare nunc,

je vous semble être-oisif aujourd'hui

quum non gero bella.

que je ne fais pas de guerres.

At praescribo senatui

Mais je prescris au sénat

quae gerenda sint,

ce qui doit être fait,

et quomodo :

et comment il faut le faire :

denuntio multo ante

je déclare beaucoup à l'avance

bellum Carthagini

la guerre à Carthage

cogitanti male

méditant mal (mal intentionnée)

jamdiu :

déjà-depuis-longtemps :

de qua

Carthage au sujet de laquelle

non desinam vereri

je ne cesserai pas de craindre,

antequam cognovero

avant que j'aie su

illam excisam.

elle détruite.

19. Utinam Dii immortales

19. Je souhaite que les Dieux immortels

reservent quam palmam

réservent cette palme

tibi, Scipio,

à vous, Scipion,

ut persequare

que vous poursuiviez

reliquias avi !

les restes de (échappés à) votre aïeul !

A morte cujus

Depuis la mort duquel

hic annus

cette année

est tertius et tricesimus :

est la troisième et trentième (trente-troisième) :

sed omnes anni consequentes

mais toutes les années suivantes

excipient memoriam

recueilleront le souvenir

illius viri.

de ce-grand homme.

Mortuus est

Il est mort

anno ante me censorem,

une année avant moi censeur,

novem annis

neuf ans

post meum consulatum,

après mon consulat,

quam creatus esset consul

lorsqu'il avait été créé consul

iterum ,

pour-la-seconde-fois,

me consule.

moi étant consul.

Num igitur,

Est-ce que donc,

si vixisset

s'il avait vécu

ad centesimum annum,

jusqu'à la centième année,

cum poeniteret

il se repentirait (se plaindrait)

suae senectutis?

de sa vieillesse?

Uteretur enim

Il n'userait en effet

nec excursione, nec saltu,

ni de la course, ni du saut,

nec eminus hastis

ni de loin de la pique

aut cominus gladiis,

ou de près du glaive,

sed consilio,

mais de la sagesse,

ratione, sententia.

de la raison, des bons avis.

Nisi quae essent

Si ces qualités n'étaient point

in senibus,

dans les vieillards,

nostri majores

nos ancêtres

non appellassent senatum

n'auraient point appelé sénat

consilium summum.

le conseil suprême.

20. Apud Lacedaemonios

20. Chez les Lacédémoniens

ii quidem qui gerunt

ceux-là précisément qui gèrent

magistratum amplissimum

la magistrature la pins considérable

nominantur etiam senes

sont nommés aussi vieillards (les anciens)

sic ut sunt.

ainsi qu'ils le sont.

Quod si voletis

Que si vous voudrez (voulez)

legere aut audire externa,

lire ou écouter les histoires étrangères,

reperietis

vous trouverez

maximas respublicas

les plus grands Etats

labefactas

ébranlés

ab adolescentibus,

par des jeunes-gens,

sustentatas et restitutas

soutenus et rétablis

a senihus.

par des vieillards.

« Cedo , qui amisistis tam cito

« Dites ! comment avez-vous perdu si vite

vestram rempublicam

votre république

tantam ? »

si-grande ? »

Sic enim percontantur.

Car c'est ainsi qu'on interroge,

ut est in Ludo Naevii.

comme il y a dans le Ludus de Névius.

Et alia respondentur,

Et d'autres motifs sont donnés-dans-la-réponse

et haec in primis :

et ceux-ci parmi les premiers :

« Oratores novi,

« Des harangueurs nouveaux,

stulti, adolescentuli,

insensés, tout-jeunes,

proveniebant. »

se produisaient. »

Videlicet temeritas

C'est-qu'en-effet la témérité

est aetatis florentis,

est de (appartient à) l'âge en-sa-fleur,

prudentia senescentis.

la prudence de (à) l'âge vieillissant.

 

Commenter cet article

Increase Penis Size 27/03/2009 18:42

More & more people know that blog are good for every one where we get lots of  information any topics !!!____________________________Increase Penis Size