CICERON, CATO MAJOR SEU DE SENECTUTE DIALOGUS, Chap. VII

Publié le par GO

CICERON, CATO MAJOR SEU DE SENECTUTE DIALOGUS, Chap. VII

 

 

 

VII. 21. At memoria minuitur. Credo, nisi eam exerceas, aut etiam si sis natura tardior. Themistocles omnium ciuium perceperat nomina; num igitur censetis eum, cum aetate processisset, qui Aristides esset, Lysimachum salutare solitum? Equidem non modo eos noui, qui sunt, sed eorum patres etiam et auos, nec sepulcra legens uereor, quod aiunt, ne memoriam perdam; his enim ipsis legendis in memoriam redeo mortuorum. Nec uero quemquam senem audiui oblitum, quo loco thesaurum obruisset; omnia, quae curant, meminerunt; uadimonia constituta, quis sibi, cui ipsi debeant.
22. Quid iuris consulti, quid pontifices, quid augures, quid philosophi senes, quam multa meminerunt! Manent ingenia senibus, modo permaneat studium et industria, neque ea solum in claris et honoratis uiris, sed in uita etiam priuata et quieta. Sophocles ad summam senectutem tragoedias fecit; quod propter studium cum rem neglegere familiarem uideretur, a filiis in iudicium uocatus est, ut, quem ad modum nostro more male rem gerentibus patribus bonis interdici solet, sic illum quasi desipientem a re familiari remouerent iudices. Tum senex dicitur eam fabulam, quam in manibus habebat et proxime scripserat, Oedipum Coloneum, recitasse iudicibus quaesisseque, num illud carmen desipientis uideretur. Quo recitato sententiis iudicum est liberatus.
23. Num igitur hunc, num Homerum, Hesiodum, Simonidem, Stesichorum, num, quos ante dixi, Isocraten, Gorgian, num philosophorum principes, Pythagoram, Democritum, num Platonem, num Xenocraten, num postea Zenonem, Cleanthem, aut eum, quem uos etiam uidistis Romae, Diogenem Stoicum, coegit in suis studiis obmutescere senectus? An in omnibus studiorum agitatio uitae aequalis fuit?
24. Age, ut ista diuina studia omittamus, possum nominare ex agro Sabino rusticos Romanos, uicinos et familiares meos, quibus absentibus numquam fere ulla in agro maiora opera fiunt, non serendis, non percipiendis, non condendis fructibus. Quamquam in aliis minus hoc mirum est; nemo enim est tam senex qui se annum non putet posse uiuere: sed idem in eis elaborant quae sciunt nihil ad se omnino pertinere.
Serit arbores, quae alteri saeclo prosint, ut ait Statius noster in Synephebis.
25. Nec uero dubitat agricola, quamuis sit senex, quaerenti, cui serat respondere: 'Dis immortalibus, qui me non accipere modo haec a maioribus uoluerunt, sed etiam posteris prodere.'

 

VII. - Mais, dit-on, la mémoire s'affaiblit. Assurément si on ne l'exerce pas ou si l'on a de nature la tête un peu faible. Thémistocle avait appris les noms de tous ses concitoyens. Croyez-vous qu'avançant en âge il ait souvent salué Aristide du nom de Lysimaque? Pour ma part je ne me borne pas à connaître la génération présente, je connais les pères et les grands-pères et, quand je lis des inscriptions sur les tombeaux, je ne crains pas, malgré le préjugé répandu, de perdre la mémoire, cette lecture rafraîchit en moi le souvenir des morts. Je n'ai jamais entendu parler d'un vieillard qui ait oublié où il avait enfoui son trésor. Les vieilles gens se rappellent ce qui les intéresse, les cautions qu'ils ont données, les créances à recouvrer, les dettes à payer. Et les jurisconsultes? Et les pontifes? Et les augures? Et les philosophes? Que de choses quand ils sont vieux, ne doivent-ils pas se rappeler !
L'esprit demeure vigoureux pourvu qu'on porte intérêt à ce que l'on fait, qu'on s'en occupe avec zèle. Et cela n'est pas vrai seulement des hommes qui ont une haute situation et sont chargés d'honneurs, cela s'observe aussi dans la vie calme d'un simple particulier. Sophocle composa des tragédies jusque dans son extrême vieillesse; cette activité littéraire paraissant lui faire négliger le soin de sa fortune, ses fils l'appelèrent devant un tribunal pour que les juges lui enlevassent comme à un homme ayant perdu l'esprit, l'administration de ses biens, de même que chez nous on interdit ceux qui sont incapables de gérer leur patrimoine. On dit qu'alors le vieillard récita devant les juges la tragédie à laquelle il mettait la dernière main, la plus récemment écrite, "Oedipe à Colone" et demanda s'il y avait dans ce poème trace de déraison. Quand il eut récité les juges prononcèrent une sentence qui le délivrait de tout souci. Ce poète donc, et aussi Homère, Hésiode, Simonide, Stésichore, ceux dont j'ai déjà parlé, Isocrate, Gorgias et les plus grands philosophes, Pythagore, Démocrite, Platon, plus tard Zénon, Cléanthe, ce Diogène le Stoïcien que vous avez pu voir à Rome, la vieillesse a-t-elle émoussé leur intelligence au point qu'ils ne pussent plus poursuivre leurs travaux? Leur activité n'a-t-elle pas duré autant que leur vie?
Mais laissons de côté ces travaux dont l'élévation a quelque chose de divin, je puis nommer des campagnards romains, mes voisins et amis en terre Sabine, qui ne manquent jamais de s'associer aux travaux agricoles importants : semailles, récoltes, engrangements. A la vérité cela n'a rien de trop étonnant car il n'est homme qui, si vieux qu'il soit, ne pense pouvoir vivre encore une année. Ce qui est plus beau, c'est un travail qu'il lui arrive de faire sachant que lui-même n'en tirera aucun profit. "On plante des arbres pour le bien de la génération à venir", dit notre Cécilius dans les "Synéphèbes". L'agriculteur, même devenu vieux, n'hésite pas à répondre à qui lui demande pour qui il plante : "pour les dieux immortels: ils ne veulent pas que je me borne à hériter ce bien de mes ancêtres, ils veulent que je le transmette à ma postérité".

 

VII. 21. At memoria

VII. 21. Mais la mémoire

minuitur.

diminue.

— Credo, nisi exerceas eam,

— Je le crois, si vous ne l'exercez point.

aut si sis tardior natura.

ou si vous êtes trop lent de nature,

Themistocles perceperat

Thémistocle avait appris

nomina omnium civium :

les noms de tous les citoyens :

num igitur censetis,

est-ce que vous pensez donc,

quum processisset aetate,

lorsqu'il eut avancé en âge,

solitum salutare

lui avoir eu-1'habitude de saluer

Lysimachum

du nom de Lysimaque

eum qui esset Aristides?

celui qui était Aristide ?

Equidem novi

Pour moi je connais

non modo eos qui sunt,

non-seulement ceux qui sont vivants,

sed etiam patres

mais encore les pères

et avos eorum.

et les aïeuls d'eux.

Nec vereor legens sepulcra

Et je ne crains pas en lisant les épitaphes

ne perdam memoriam,

que je perde la mémoire,

quod aiunt :

ce que (mot que) l'on dit :

redeo enim

je reviens en effet

in memoriam mortuorum

au souvenir des morts .

legendis his ipsis.

en lisant ces mêmes épitaphes,

Nec vero audivi

Et vraiment je n'ai pas entendu-dire

quemquam senum oblitum

personne des gens-âgés avoir oublié jamais

quo loco

en quel lieu

obruisset thesaurum.

il avait enfoui son trésor.

Meminerunt omnia

Ils se souviennent de toutes les choses

quae curant :

dont ils s'occupent-avec-soin :

vadimonia constituta :

des jours-de-comparution fixés :

qui debeant sibi,

quelles personnes leur doivent,

quibus ipsi.

à qui ils doivent eux-mêmes.

22. Quid jurisconsulti?

22. Et les jurisconsultes?

quid pontifices?

et les pontifes?

quid augures ?

et les augures?

quid philosophi senes ?

et les philosophes âgés?

quam multa meminerunt!

que de choses ils se rappellent !

Ingenia manent senibus,

L'intelligence reste aux vieillards,

modo studium

pourvu que l'étude

et industria permaneat :

et l'application leur reste :

nec ea solum

et cela n'a pas lieu seulement

in viris claris

chez les hommes illustres

et honoratis,

et honorés-de-charges,

sed etiam in vita privata

mais aussi dans la vie privée

et quieta.

et paisible.

Sophocles fecit tragoedias

Sophocle composa des tragédies

ad summam senectutem.

jusqu'à son extrême vieillesse.

Quum videretur

Comme il paraissait

negligere rem familiarem

négliger son bien de-famille

propter quod studium,

à cause de cette étude.

vocatus est in jus a filiis,

il fut appelé en justice par ses fils

ut, quemadmodum solet

afin que, comme il est-d'usage

nostro more

dans notre droit

interdici bonis

l'interdiction-être-faite des biens

patribus

aux pères

gerentibus rem male,

qui gèrent mal leur fortune,

sic judices

de même les juges

removerent illum

l'éloignassent

quasi desipientem

comme dépourvu-de-sens

a re familiari.

de la gestion de son bien de-famille.

Tum senex dicitur

Alors le vieillard est dit

recitasse judicibus

avoir lu aux juges

eam fabulam

cette (la) pièce

quam habebat in manibus

qu'il avait entre les mains

et scripserat proxime,

et qu'il avait écrite depuis-peu,

Oedipum Coloneum,

Oedipe à-Colone,

quaesisseque

et avoir demandé

num illud carmen

si ce poème

videretur desipientis.

semblait d'un homme dépourvu de-sens.

Quo recitato,

Lequel poème lu,

liberatus est

il fut absous

sententiis judicum.

par la sentence des juges.

23. Num igitur senectus

23. Est-ce donc que la vieillesse

coegit hunc,

a forcé celui-ci (Sophocle),

num Homerum,

est-ce qu'elle a forcé Homère,

num Hesiodum,

est-ce qu'elle a forcé Hésiode,

num Simonidem,

est-ce qu'elle a forcé Simonide,

num Stesichorum,

est-ce qu'elle a forcé Stésichore,

num Isocratem, Gorgiam,

est-ce qu'elle a forcé Isocrate, Gorgias,

quos dixi ante,

que j'ai nommés auparavant,

num

est-ce qu'elle a forcé

principes philosophorum,

les princes des philosophes,

Pythagoram. Democritum,

Pythagore. Démocrite,

num Platonem ,

est-ce qu'elle a forcé Platon,

num Xenocratem ,

est-ce qu'elle a forcé Xénocrate,

num postea Zenonem,

est-ce qu'elle a forcé plus tard Zenon,

Cleanthem,

Cléanthe,

aut eum Diogenem Stoïcum,

ou ce Diogène le stoïcien,

quem vos etiam

que vous aussi

vidistis Romae,

vous avez vu à Rome,

obmutescere in suis studiis?

à rester-muets dans leurs études?

an in omnibus his

ou bien chez tous ces hommes

agitatio studiorum

la pratique des études

fuit aequalis vitae?

a-t-elle été égale à leur vie?

24. Age, ut omittamus

24. Eh bien ! pour que nous laissions de-côté

ista studia divina,

ces études divines,

possum nominare

je puis nommer

rusticos Romanos

des agriculteurs romains

ex agro Sabino,

du territoire de-la-Sabine,

meos vicinos et familiares,

mes voisins et mes amis,

quibus absentibus,

lesquels étant-absents,

fere nunquam

presque jamais

ulla opera majora

aucuns travaux importants

fiunt in agro,

ne se font dans les champs,

non fructibus serendis

ni pour les fruits à-semer

non percipiendis,

ni pour les fruits à-recueillir,

non condendis.

ni pour les fruits à-serrer.

Quanquam

Toutefois

hoc minus mirum in illis ;

cela est moins surprenant chez eux ;

nemo enim est tam senex,

aucun-homme en effet n'est si vieux,

qui non putet

qui ne pense

se posse vivere annum :

lui pouvoir vivre une année :

sed iidem elaborant in eis,

mais les mêmes travaillent à ces choses,

quae sciunt pertinere ad se

qu'ils savent n'avoir-rapport à eux

nihil omnino :

en rien absolument :

« Serit arbores

« Il sème des arbres

quae prosient saeculo alteri,»

qui puissent servir à la génération suivante, »

ut ait noster Statius

comme dit notre Cécilius Statius

in Synephebis.

dans les Synéphèbes.

25. Nec vero agricola

25. Et vraiment l'agriculteur

dubitet,

n'hésiterait (n'hésitera) point,

quamvis senex, respondere

quoique vieux, à répondre

quaerenti cui serat :

à qui lui demande pour qui il sème :

« Diis immortalibus,

« Pour les Dieux immortels,

qui voluerunt

qui ont voulu

me non modo accipere haec

moi non-seulement recevoir ces biens

a majoribus,

de mes ancêtres,

sed etiam prodere

mais encore les transmettre

posteris. »

à mes descendants. »

 

Commenter cet article