Participation au projet "MyMemory Transleted", latin---> français

Publié le par GO

Je participe au projet MyMemory Transleted en tant que traducteur en Latin---> français; explication:

"MyMemory : la technologie de la mémoire de traduction de nouvelle génération

MyMemory est la plus grande mémoire de traduction au monde : 300 millions de segments d'ici la fin de l'année 2009

À l'image d'une mémoire de traduction classique, MyMemory permet de stocker les segments et leurs traductions, en aidant les traducteurs avec les correspondances et les concordances. Cependant, ce projet diffère des technologies traditionnelles par son échelle ambitieuse et son architecture collaborative centralisée. Tout le monde peut consulter ou contribuer à MyMemory via Internet, même si la qualité du contenu des contributions est soigneusement contrôlée.

Des mémoires instantanément personnalisées pour les traducteurs, les fournisseurs de services linguistiques et les clients

MyMemory prend en charge la création immédiate de mémoires personnalisées pour des projets spécifiques : il suffit de charger les fichiers et de télécharger une mémoire faite sur mesure pouvant être ouverte avec n'importe quel outil de TAO. Les utilisateurs peuvent également charger les mémoires afin de les sauvegarder, ou regrouper plusieurs mémoires en une seule ressource de référence interrogeable. Ces fonctionnalités sont même disponibles sans devoir partager publiquement les mémoires chargées, bien que cette pratique soit encouragée dès lors que cela est légalement autorisé.

Recherche sur le Web multilingue pour davantage de segments de traduction

Internet regorge de contenu multilingue non structuré : MyMemory recherche et télécharge systématiquement des millions de pages traduites afin d'extraire les nouveaux segments de la mémoire. Ces « segments Web » sont classés par source, sujet et qualité afin de faciliter les recherches ultérieures."

J'alimente actuellement le projet à raison de 1000 à 2000 mots par jour, tous dans leur contexte (dans des segments): une autre manière pour les étudiants de travailler leurs textes latins, une manière de travailler plus formatrice qu'à partir des juxtalinéaires dans lesquelles le travail et grandement "mâché".

Je pense que peu d'élèves s'y adonnent mais s'il est possible de travailler des versions, il est également possible de travailler des thèmes grâce aux recherches possibles dans les deux sens: latin----> français et inversement.

Les recherches sont totalement GRATUITES...

Commenter cet article

France 31/08/2015 09:17

French language is different to translate.