PHEDRE, FABLES, LIVRE I, FABLE XXIX, LE MILAN ET LES COLOMBES

Publié le par GO

PHEDRE, FABLES, LIVRE I, FABLE XXIX, LE MILAN ET LES COLOMBES

 

 

Miluus et Columbae

Qui se committit homini tutandum improbo,
auxilia dum requirit, exitium inuenit.
Columbae saepe cum fugissent miluum,
et celeritate pinnae uitassent necem,
consilium raptor uertit ad fallaciam,
et genus inerme tali decepit dolo:
'Quare sollicitum potius aeuum ducitis
quam regem me creatis icto foedere,
qui uos ab omni tutas praestem iniuria?'
Illae credentes tradunt sese miluo.
Qui regnum adeptus coepit uesci singulas,
et exercere imperium saeuis unguibus.
Tunc de reliquis una 'Merito plectimur,
huic spiritum praedoni quae commisimus'.

 

LE MILAN ET LES COLOMBES.

Celui qui confie le soin de le protéger à un méchant, au lieu du secours qu'il cherche, trouve sa perte. Des colombes avaient souvent échappé à un milan et, grâce à la rapidité de leurs ailes, elles avaient pu se soustraire à la mort. Le rapace, modifiant son plan, eut recours à la fourberie et trompa cette gent sans défense par la ruse suivante : « Pourquoi, leur dit-il, traîner ainsi une vie inquiète au lieu de conclure avec moi une alliance et de me faire votre roi pour que je vous mette à l'abri de toute injure. » Les colombes se livrent sans méfiance au milan; mais, à peine en possession de la royauté, il se mit à les dévorer l'une après l'autre et à exercer le pouvoir au moyen de ses serres cruelles. Alors une des survivantes: «Il est juste, dit-elle, que nous soyons frappées (nous qui avons confié notre vie à un brigand). »

 

FABULA XXIX.

FABLE XXIX.

MILVIUS ET COLUMBAE

LE MILAN ET LES COLOMBES.

Qui committit

Celui-qui confie

se tutandum

soi pour-être-protégé

homini improbo

à un homme pervers

invenit exitium,

trouve sa perte,

dum requirit auxilium.

tandis qu'il cherche secours.

Quum columbae

Comme les colombes

fugissent saepe milvium,

avaient échappé souvent au milan,

et vitassent necem

et avaient évité la mort

celeritate pennae,

par la vitesse de leur aile,

raptor vertit consilium

le ravisseur tourna son projet

ad fallaciam,

vers la fourberie,

et decepit dolo tali

et trompa par une ruse telle

genus inerme :

cette race sans-armes ( faible ) :

« Quare

« Pourquoi, leur dit-il,

ducitis aevum sollicitum

menez-vous une vie inquiète

potius quam creatis regem,

plutôt que vous créiez (de créer) roi,

foedere icto,

une alliance étant conclue,

me qui praestem vos tutas

moi qui (pour que je) mette vous en-sûreté

ab omni injuria ? »

contre toute injure ? »

Illae credentes

Celles-ci confiantes

tradunt sese milvio ;

livrent soi au milan ;

qui adeptus regnum,

celui-ci ayant obtenu l'empire,

coepit vesci singulas,

se-mit-à les manger une-à-une,

et exercere imperium

et à exercer son empire

unguibus saevis.

avec ses serres cruelles.

Tunc una de reliquis :

Alors une des restantes dit :

« Plectimur merito. »

« Nous sommes frappées justement. »

 

Commenter cet article

Alexiane 14/11/2008 18:22

Oui j'ai vu et j ai découvert cette préface...J'ai regardé si tu avais mis "Contre Ceux qui ont le Goût difficile" dont La Fontaine c'est inspiré de Phèdre : Phaedrus du livre IV, 7 . Mais tu ne l'avais pas encore, je l'ai passé sur mon blog ce jour, j aime ce texte de la fontaine et le mélange avec Phèdre donne de l'écriture originale....A bientôt

GO 14/11/2008 18:38


Je ne suis malheureusement pas encore rendu au livre IV; mais ce la viendra dans un délais raisonnable: je compte essayer d'y travailler tous les jours. A bientôt.


Alexiane 14/11/2008 13:59

il est agréable de relire du latin à travers les fables de Phèdre... J'apprécie énormément. Passes un bon vendredi.

GO 14/11/2008 15:16


c'est très agréable pour moi aussi; en travaillant ces textes je les revisite en profondeur; je compte bien continuer; j'ai commencé aujourd'hui le livre II des fables.